Le nouveau permis

Le permis de conduire a subi quelques modifications depuis le début de l'année 2013. L'âge des futurs conducteurs ainsi que le format de ce nouveau permis ont en effet été révisés. Les personnes qui souhaitent effectuer un stage de récupération de points se doivent de connaître ces nouvelles règles.

Comment se présente ce nouveau permis ?

C'est le 16 septembre 2013 que le nouveau permis de conduire a vu le jour. Ce dernier ressemble en tous points à une carte de crédit : petit et compact, il possède une puce et une bande magnétique. Cette technique moderne permet de regrouper toutes les informations relatives au conducteur (infractions par exemple) et ce, partout en Europe. Cette réforme, aussi pratique soit-elle, ne concerne pas le permis B, en revanche, six autres catégories de permis de conduire ont été créées, elle touchent majoritairement les poids lourds et les deux roues.

Le nouveau permis en détails

En France, il est possible de passer son épreuve de permis moto dès 24 ans (20 ans dans certains cas). Les poids lourds sont moins exigeants, mais l'âge légal qui ouvre l'accès à l'épreuve vient de passer de 18 ans (avant la réforme) à 21 ans. L'examinateur détient en revanche le pouvoir de demander au Préfet d'exiger le contrôle d'un candidat auprès d'un médecin (s'il juge par exemple ses capacités incompatibles avec la conduite).

Que se passe-t-il pour les titulaires de l'ancien permis ?

Ceux qui détiennent un permis datant d'avant la réforme verront certainement leur format actualisé d'ici janvier 2033. À terme, le but de la réforme est de réussir à harmoniser le document à l'échelle européenne, d'améliorer la sécurité sur les routes et bien entendu de lutter contre la falsification de documents. La récupération de points et son processus restent en revanche inchangés par rapport au permis précédent. Les personnes ayant un ancien permis et celles en détenant un nouveau devront donc suivre les mêmes stages en cas de perte de points.

Éviter l'annulation du permis grâce au stage de récupération de points

La perte de points peut entraîner l'annulation du permis de conduire. Notre organisme propose donc aux personnes ayant perdu plusieurs points de les récupérer en participant à des stages. Il est ainsi possible de gagner jusqu'à 4 points, à condition d'effectuer le stage auprès d'un professionnel agréé. Bien entendu, notre organisme est agréé et totalement apte à valider la récupération de vos points en cas de réussite. Une fois votre stage validé, vous pourrez récupérer vos points dès le lendemain.
Notez qu'il n'est possible d'effectuer qu'un seul stage par an.

Déroulement des stages

L'objet des stages est de sensibiliser les candidats à la sécurité routière. Ils se déroulent en 14 heures et se divisent en 2 jours (soit 7h par journée). Les candidats peuvent donc espérer récupérer leurs points beaucoup plus rapidement qu'avec le délai automatique (de 6 mois à 3 ans selon les cas). Nombreux sont ceux et celles qui choisissent de récupérer leurs points de manière préventive, dès les premiers points perdus. Ils ne prennent ainsi pas le risque d'être privés de leur véhicule, souvent indispensable au quotidien.

Récupérer ses points n'est pas réservé aux personnes dont il ne reste qu'un ou deux points sur le permis. Cette technique est à la fois rassurante et sécurisante, elle permet de retrouver ses points rapidement tout en bénéficiant d'un stage intéressant.




Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.