Tout ce qu’il faut savoir sur le stage volontaire de sensibilisation à la sécurité routière

Vous avez décidé de suivre un stage volontaire de sensibilisation à la sécurité routière organisé par un centre agréé par la préfecture. Voici ce que vous devez savoir sur le déroulement d’un stage de récupération de points et sur les modalités de votre participation.

Stage de récupération de points : les modalités de votre inscription

Si vous avez commis une ou des infractions au Code de la route sanctionnées par un retrait de points, vous pouvez décider de participer volontairement à un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Ce stage vous permet de récupérer jusqu’à 4 points sur votre permis de conduire, dans la limite de 12 points, ou dans la limite de 6 à 10 points pour les conducteurs en période probatoire.

Mais il existe des conditions à l’inscription à un stage volontaire :

  • vérifiez quelle est votre situation administrative exacte : munissez-vous d’un relevé d’information intégral récent vous précisant le solde de points dont vous disposez sur votre permis de conduire,
  • il faut disposer d’un permis de conduire valide au moment du stage,
  • respectez le délai d’un an et un jour entre deux stages de sensibilisation à la sécurité routière.

Comment se déroule un stage de récupération de points ?

Organisé par un centre de formation agréé par la préfecture, le stage volontaire de sensibilisation à la sécurité routière se déroule sur deux jours. D’une durée minimale de 14 heures, le programme est défini par la loi et encadré par des animateurs professionnels, un psychologue et un enseignant spécialiste de la sécurité routière. Il vise à prévenir les récidives de comportements dangereux au volant.

Cette formation comporte, entre autres, des études de cas d’accidents, des rappels sur les lois physiques et leurs conséquences sur la conduite et une auto-évaluation du conducteur.
Une attestation de stage vous est remise si vous avez suivi les deux jours de formation.

Bon à savoir : les avantages d’une formation volontaire

Il existe un délai qui peut atteindre plusieurs mois entre le jour de l’infraction routière et son enregistrement au Fichier National du permis de conduire, mais la reconstitution du nombre de points sur votre permis prend effet le lendemain de votre deuxième journée de stage. Selon votre situation, un stage volontaire de récupération de points s’avère donc plus ou moins urgent.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.