Récupération de points : optez pour un organisme reconnu par la préfecture

Un stage de récupération de points doit être effectué au sein d’un centre agréé par la préfecture de chaque département concerné. De nombreuses conditions — détaillées dans l’arrêté du 26 juin 2012 — doivent être respectées afin de pouvoir devenir un organisme de formation et de sensibilisation à la sécurité routière.

Comment être sûr que vous effectuez un stage au sein d’un centre agréé ?

Lorsqu’un contrevenant commet une ou plusieurs infractions au Code de la route, le solde de points de son permis de conduire peut être sérieusement entamé et il risque alors une invalidation de son titre de conduite pour solde nul. C’est le moment idéal pour effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière afin de récupérer des points et éviter le retrait de permis.

Tous les stages de récupération de points proposés sur la plateforme Permisapoints se déroulent au sein de centres agréés par le Préfet. Ces organismes sont des sociétés privées (auto-écoles, centres de formation spécialisés…) qui font une demande d’agrément auprès de la préfecture pour une durée de 5 ans renouvelable.

Une commission statue sur chaque cas individuellement avant d’accorder son autorisation à un centre de formation. L’agrément peut être retiré par le préfet en cas de non-respect de certaines modalités telles que l’annulation injustifiée de stages, le non-respect de la durée minimale de la formation ou du nombre requis de stagiaires (entre 6 et 20) ou encore en cas de non-conformité au programme de formation.

Sélectionnez un stage remplissant toutes les conditions de l’arrêté du 26 juin 2012

Pour devenir un centre agréé autorisé à faire passer des stages de récupération de points, l’organisme candidat se doit de respecter de nombreuses conditions dont voici quelques exemples :

  • avoir suivi une formation initiale ou continue à la gestion technique et administrative d’un tel établissement,
  • disposer de locaux aux normes possédant au moins une salle de 35 m² minimum dédiée à la formation, répondant aux normes de sécurité, d’hygiène et d’accessibilité propres aux établissements recevant du public – un éclairage naturel occultable est obligatoire, de même que la possibilité d’installer du matériel audiovisuel, informatique et pédagogique,
  • avoir établi un calendrier prévisionnel des stages pour la première année d’exercice,
  • avoir établi l’identité des animateurs (psychologue et expert) de chaque stage, autorisés à animer des formations de sensibilisation à la sécurité routière par un certificat délivré par le ministère chargé des Transports.

Comment choisir le meilleur stage de sensibilisation à la sécurité routière ?

Vous avez accès sur notre plateforme à un comparatif d’offres de stages se déroulant dans les centres agréés de votre département. Sélectionnez la formation la plus proche de chez vous et au prix le plus attractif.

Vous pourrez ainsi récupérer 4 points sur votre permis de conduire en deux jours consécutifs de formation (16 heures maximum) et ainsi éviter l’éventuel retrait de votre titre de conduite. À noter cependant que l’on ne peut passer qu’un seul stage de sensibilisation par an.

Récupération de points : exploitez notre garantie de stage !

Tous les stages proposés sur la plateforme Permisapoints se déroulent dans des centres agréés et disposent d’une garantie de qualité vous permettant de ne jamais perdre votre réservation, même en cas d’annulation par le centre organisateur.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.