Toutes nos meilleures réponses avant une formation de sensibilisation

Vous allez suivre un stage pour récupérer des points, et comme beaucoup d’automobilistes vous vous posez de nombreuses questions. Parmi les plus fréquentes on relève les raisons de participer à une formation, ou le déroulement des journées de sensibilisation. Voici quelques réponses utiles.

Les 3 raisons les plus courantes de suivre un stage

Après un retrait de points pour infraction au code de la route, la question de suivre un stage se pose. Dans certaines situations, l’urgence est plus flagrante, et votre inscription à une session pour récupérer des points doit être effectuée rapidement après la contravention :

  • votre permis est menacé d’invalidation en raison de son solde nul : le stage devient alors impératif,
  • votre conduite vous amène à être régulièrement verbalisé : une formation est vivement conseillée dès que le solde de votre permis tombe à 8 points. Cela revêt un caractère plus urgent si pour raisons professionnelles vous ne pouvez risquer une suspension de permis. Dans ce cas, suivez un stage volontaire quand votre nombre de points n’est plus que de 4,
  • votre permis est probatoire : vous êtes en phase d’apprentissage et ne possédez pas encore le capital maximum des 12 points. En tant que jeune conducteur vous êtes obligé de participer au stage de récupération après un retrait de 3 points ou plus.

Comment se déroule un stage, de l’inscription à la récupération

Pour participer à une session permis à points, vous commencez par vous inscrire.
Vous choisissez simplement un centre agréé par la préfecture qui enregistre votre demande et vous fournit toutes les informations nécessaires pour vous rendre au stage. Dans le mail de confirmation de réservation de votre place, vous recevez la liste des pièces justificatives à envoyer ou à fournir directement le premier jour, si vous participez à une session dans l’urgence.

Le stage dure 2 journées consécutives et les horaires sont fixés par l’animateur. Les groupes de stagiaires vont de 6 à 20 personnes maximum.

Une fois que vous êtes inscrit, votre présence est obligatoire afin de valider la restitution de vos points. Toutes les structures dispensant ces heures de formation respectent un programme en deux modules. Le premier est un tronc commun où vous êtes sensibilisé aux risques routiers, et amené à débattre avec les autres stagiaires contrevenants.

Depuis janvier 2018, le second module est à choisir en fonction de votre comportement au volant et du type d’infraction commise.
L’encadrement est assuré par un animateur spécialiste de la sécurité routière et par un psychologue.

À la fin de vos heures de stage, la restitution de vos 4 points est validée le lendemain du deuxième jour de formation. Le centre qui vous a accueilli se charge d’envoyer votre attestation de suivi à la préfecture. La restitution des points est alors effective auprès du registre des permis de conduire.

Sécurité routière : comment réserver un stage en 3 étapes ?

Pour des raisons souvent liées à l’usage professionnel de votre automobile, n’attendez pas la restitution automatique. Inscrivez-vous rapidement à un stage volontaire et suivez ces conseils pour vous inscrire.

Comment s’inscrire à un stage de récupération de points ?

Découvrez la liste des démarches à effectuer afin de procéder à votre inscription effective à une session de stage de récupération de points.

Comment savoir quand faire un stage récupération de points ?

Savez-vous que les raisons de suivre très rapidement un stage dépendent en priorité de votre nombre effectif de points ?

Découvrez le déroulement et les objectifs d’un stage

Un stage est constitué de modules dont l’essentiel du contenu est une sensibilisation aux dangers de la route.

Vérifiez la nécessité de suivre un stage permis à points

Suivre un stage de récupération de points est impératif dans certains cas. Pour les conducteurs plus vigilants, la restitution automatique est une autre option.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.