Apprenez tout du programme des modules de la sensibilisation routière

Après un retrait de points de permis, vous pouvez suivre un stage. Vous vous questionnez très certainement sur le déroulement de celui-ci : est-ce juste une sensibilisation aux comportements routiers à risques ou, en fonction de chaque situation, des modules spécifiques sont-ils proposés ? Prenez connaissance dès maintenant des objectifs du programme de stage de récupération de points.

Voici l’essentiel de ce que vous ferez lors d’un stage

Un stage est construit autour d’objectifs qui doivent être atteints en suivant un programme spécifique. Qu’il soit volontaire ou obligatoire, le suivi d’une session récupération de points ne comprend pas de contrôle de connaissance du Code de la route, mais est constitué plutôt de débats.

L’objectif majeur est la sensibilisation aux dangers de la route ainsi que la prévention de la récidive de comportements à risque au volant.

L’article du Code de la route R223-6 impose les bases du programme en modules : le premier pose le cadre et les enjeux de la session. Suivent plusieurs thématiques spécialisées dont le but est d’encourager le changement d’attitudes et de comportement au volant chez les contrevenants stagiaires.

2 jours de formation pour valider les objectifs et récupérer vos points

En 2018, le programme d’un stage est dit de 2e génération et devient obligatoire. Le contenu est mis en œuvre de façon variable en fonction de l’animateur et des infractions commises par les stagiaires.

Premier jour de stage, le tronc commun :

  • accueil des stagiaires,
  • présentation de la formation et tour de table des participants,
  • données générales de la sécurité routière,
  • accidentologie et chiffres clés,
  • auto-évaluation des connaissances sur le Code de la route,
  • analyse du comportement et de la psychologie du conducteur,
  • choix du module spécifique (alcool au volant, vitesse...).

Deuxième jour, les options :

Chaque module comprend la phase diagnostic, l’analyse de la situation et les solutions d’amélioration. Le déroulement reste identique, quelle que soit la thématique approfondie :

  • représentations,
  • attentes,
  • auto-évaluation des comportements individuels,
  • compétences perçues,
  • normes et contexte social,
  • contexte scientifique,
  • niveau de motivation à s’améliorer,
  • stratégies pour remédier à ses erreurs.

Comment différencier stage de récupération et de sensibilisation

Si vous avez un doute sur la dénomination des stages, un rappel n’est jamais inutile ; ainsi, pas de décalage entre ce qu’un stage de récupération ou de sensibilisation signifie à vos yeux, et ce qu’ils sont réellement.

Permis probatoire et stage obligatoire, comment tout savoir

Pour un jeune conducteur, une infraction débouche sur un stage spécifique à son statut de novice au volant ; mais êtes-vous certain de connaître le critère en termes de points retirés pour cette situation ?

Découvrez qui sont les animateurs du stage de récupération

Lors d’un stage de récupération de points, vous serez accueillis dans un centre de formation agréé : 2 animateurs dispenseront les cours et analyseront vos comportements ; découvrez leur spécialisation professionnelle.

Découvrez le nombre de participants au stage de récupération

Si le stage vous inquiète quant à la promiscuité avec d’autres contrevenants, sachez que le nombre de participants aux sessions de récupération est encadré par la loi. Informez-vous sur les limites basse et haute de la capacité d’accueil d’un stage.

Comment participer à plusieurs stages par an est possible

Les modalités de suivi de stage sont un peu floues pour vous ? Découvrez les conditions spécifiques qui vous permettent ou non de participer à plusieurs stages au cours d’une même année.

Renseignez-vous sur l’écart des prix du stage de récupération

N’oubliez pas que votre stage aura un coût variable en fonction de plusieurs critères inhérents principalement à votre centre de formation et votre région.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.