Conduire en état d’ébriété multiplie par 8 vos chances d’avoir un accident mortel !

Conduire sous l’emprise de l’alcool est extrêmement accidentogène : les risques d’accident mortel en voiture sont multipliés par 8 en cas d’alcoolémie trop élevée et la Sécurité Routière recommande fortement de ne jamais prendre le volant en état d’ébriété. En plus des risques d’accident de la route, le conducteur s’expose à une contravention, à un retrait de points et éventuellement à une annulation du permis de conduire.

Alcool au volant : les risques liés à un fort taux d’alcoolémie en 6 chiffres clés

Un taux d’alcool au volant trop élevé est à l’origine de 1000 tués sur les routes de France tous les ans, soit 1 accident mortel sur 3. Sachez également que :
  • vous croisez toutes les heures 20 automobilistes conduisant en état d’ivresse en moyenne,
  • au-delà de 2 g/l, vos chances d’avoir un accident de la circulation sont multipliées par 40,
  • l’amende s’élève à 135 euros et vous encourez une perte de six points,
  • votre temps de réaction augmente de 50 % en cas de fort dépassement du taux légal d’alcoolémie.

2 conseils de sécurité routière pour réduire les risques de collision !

Tout d’abord, afin d’éviter de conduire suite à une consommation d’alcool déraisonnable, assurez-vous de toujours désigner un SAM avant de commencer à boire des boissons alcoolisées. SAM est le conducteur qui ne boit pas et qui pourra vous ramener sain et sauf chez vous. Pour bien choisir cet automobiliste providentiel, vous pouvez :
  • demander un volontaire,
  • le tirer au sort,
  • prendre cette responsabilité à tour de rôle,
  • demander à un tiers.

Second conseil de sécurité routière à l’usage des amateurs de verres d’alcool et autres spiritueux, retenez systématiquement un ami qui a bu. Si 77 % des Français ont aujourd’hui adopté ce réflexe de bon sens, nous sommes encore trop nombreux à nous laisser convaincre par un proche qui veut prendre la route avec un taux d’alcool dans le sang beaucoup trop élevé. Pour empêcher un ami de risquer sa vie et une suspension du permis de conduire, n’hésitez pas à :
  • le raisonner en jouant sur les sentiments et en le sensibilisant aux dangers de l’alcool au volant,
  • lui faire passer un alcootest, avec l’éthylotest que doit contenir chaque véhicule ou grâce à un simulateur en ligne,
  • cacher les clés de son véhicule,
  • lui trouver un moyen de transport alternatif (taxi, transports en commun…),
  • l’obliger à dormir sur place.

8 chiffres terrifiants sur les risques liés à l’alcool au volant !

Les chiffres liés à l’alcool au volant parlent d’eux-mêmes : 30 % des drames de la route en France sont dus à une conduite sous alcool. Des statistiques qui nous font passer le goût de conduire en état d’ivresse.

SAM : comment éviter de conduire sous l’emprise de l’alcool ?

Désigner un SAM est une mesure indispensable en cas de soirée arrosée. Vous pouvez utiliser plusieurs techniques, de la recherche du SAM idéal au tirage au sort.

Comment sauver un ami des risques liés à l’alcool au volant ?

Il est impératif de retenir un ami ayant un degré d’alcool dépassant le taux légal. Les risques d’accident sont trop élevés et il ne faut pas hésiter à employer la méthode forte en attendant que les effets de l’alcool s’estompent.




Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.