Comment réduire les risques d’accident et anticiper les dangers de la route ?

Afin d’anticiper les risques d’accident, il est essentiel d’adopter un comportement modéré sur la route et de respecter les règles de sécurité routière. Ces conseils permettent non seulement de protéger la vie du conducteur et de ses passagers, mais également de conserver son permis à points le plus longtemps possible : les infractions routières entraînent fréquemment une perte de points et ces dernières peuvent provoquer l’invalidation du permis de conduire.

Conseils et règles de sécurité incontournables pour une conduite sûre !

Pour respecter les règles de sécurité routière en vigueur sur les routes de France, il est nécessaire dans un premier temps d’équiper correctement son véhicule. Cela implique de pouvoir disposer notamment d’une ceinture de sécurité, d’un siège adapté pour les enfants, de pneus respectant les normes européennes et d’un équipement d’urgence (gilet de sécurité et triangle de pré-signalisation). Il est en outre indispensable de connaître la signalisation routière, y compris lorsque l’on conduit des véhicules nécessitant une réglementation spécifique (transport scolaire, convois exceptionnels…).

Par ailleurs, chaque déplacement en voiture exige une certaine préparation : le véhicule doit être régulièrement entretenu par le conducteur et avoir été révisé par des professionnels si nécessaire — dans le cadre du contrôle technique par exemple. Le conducteur doit aussi s’assurer d’être en bonne forme avant de prendre la route afin d’éviter la somnolence au volant. Enfin, en cas de longs trajets ou d’intempéries, veillez à faire des pauses régulières et n’hésitez pas à reporter votre voyage si les conditions météorologiques ou de circulation sont trop défavorables.

À noter que ces règles de sécurité routière s’appliquent également lorsque vous conduisez avec un permis étranger, qu’il s’agisse d’un permis européen, d’un permis étranger hors UE ou encore d’un permis international.

Vitesse, alcool, drogues : 3 facteurs accidentogènes à éviter selon la Sécurité Routière !

La vitesse, l’alcool et la drogue affectent notre comportement au volant et démultiplient les risques d’accident de la route :
  • Alcool au volant : la conduite en état d’ivresse est avérée dans près d’un tiers des accidents mortels au volant et provoque la mort de plus de 1000 personnes chaque année sur les routes de France. La sécurité routière recommande donc de désigner un SAM (conducteur qui ne boit pas) lorsque s’organise une soirée qui s’annonce arrosée, et de systématiquement retenir un ami qui a bu pour l’empêcher de prendre le volant. Vous pouvez notamment lui faire passer un éthylotest, cacher ses clés de voiture ou lui permettre de dormir sur place si nécessaire.
  • Excès de vitesse : le dépassement des limitations de vitesse est une infraction extrêmement dangereuse et qui est cependant commise consciemment par près de 29 % des automobilistes. La vitesse rétrécit le champ de vision du conducteur et augmente considérablement la distance d’arrêt du véhicule. Une telle conduite à risques peut être sanctionnée par une contravention allant jusqu’à 3750 euros et par une suspension de permis.
  • Conduite sous stupéfiants : les drogues ont également pour conséquence de réduire le champ visuel et ont des propriétés euphorisantes qui altèrent le comportement du conducteur de même que ses réflexes. Grâce à la mise au point d’un nouveau test salivaire, les forces de l’ordre peuvent désormais contrôler les automobilistes conduisant sous l’emprise de stupéfiants en 10 minutes. Ces derniers risquent une amende de 4500 euros et une peine d’emprisonnement de plusieurs années.

Sécurité Routière, comment réduire les risques liés à l’alcool ?

Les risques d’accident mortel sont multipliés par 8 en cas de conduite en état d’ébriété. C’est pourquoi il est fortement recommandé de désigner un « SAM » en début de soirée et de toujours empêcher les amis qui ont bu de prendre le volant.

Sécurité Routière : 1 accident sur 3 dû à un excès de vitesse !

Les excès de vitesse sont impliqués dans un accident de la circulation sur trois et sont également un facteur aggravant en cas de collision. Pour lever le pied sans effort, privilégiez le frein moteur, ne vous fixez pas d’heure d’arrivée et prenez le volant dans de bonnes conditions physiques.

Drogue et conduite : vous prenez d’incroyables risques

La conduite sous stupéfiants a pour conséquence de réduire votre champ de vision, de vous rendre imprudent et de faciliter les accidents, bien souvent mortels. Les drogues au volant sont donc à bannir, sachant que 23 % des conducteurs impliqués dans un accident mortel sont contrôlés positif.

4 éléments de sécurité routière à connaître pour être en règle

Lorsque l’on parle de sécurité routière, il s’agit également de savoir équiper correctement son véhicule et de connaître le Code de la route ainsi que la signalisation routière sur le bout des doigts.

Sécurité routière, 3 conseils pratiques pour une conduite sûre !

Afin de réduire les risques d’accident, veillez à entretenir régulièrement votre véhicule et à le faire réviser par des professionnels si nécessaire, à anticiper les intempéries et à bien préparer vos longs trajets.

Les 3 permis étrangers qui permettent de conduire en France !

Les règles de sécurité routière en France sont valables, quel que soit le permis de conduire utilisé, y compris dans le cas du permis européen, du permis étranger hors UE et du permis international.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.