Comment réduire les risques d’accident mortel liés à vos déplacements en voiture ?

La réduction des risques d’accident de voiture est un enjeu majeur de sécurité routière. Qu’il s’agisse de déplacements quotidiens ou de longs trajets, il est essentiel d’adapter votre conduite à votre environnement et de suivre quelques conseils pratiques indispensables afin d’anticiper les accidents mortels qui peuvent guetter le conducteur et ses passagers.

1. Entretien du véhicule : 3 réflexes incontournables de sécurité routière !

Votre véhicule doit être en parfait état et bénéficier d’un entretien régulier pour pouvoir sillonner les routes de France. Vous pouvez d’ailleurs réaliser une grande partie de l’entretien du véhicule par vous-même :
  • la vérification de la pression des pneus,
  • l’entretien du moteur, la mise à jour des niveaux ainsi que la vidange, le remplacement du filtre à huile et des bougies d’allumage si nécessaire,
  • le changement des balais d’essuie-glace s’ils sont usés.

Vous avez également la possibilité de faire appel à des professionnels tels que les centres auto, les garagistes ou encore les concessionnaires en cas de panne ou de révision obligatoire – le contrôle technique par exemple.

2. Conseils pratiques : comment anticiper les dangers des longs trajets ?

Les longs trajets sont très accidentogènes, car ils provoquent davantage de fatigue au volant et sont relativement éprouvants pour le conducteur. Il est recommandé à ce dernier de :
  • imposer le port de la ceinture de sécurité à tous ses passagers,
  • bien aérer l’habitacle,
  • être reposé et ne pas se trouver sous l’emprise de l’alcool ou de certains médicaments au moment du départ pouvant provoquer de la somnolence au volant,
  • respecter le Code de la route et les limitations de vitesse.

Afin de pouvoir prendre la route en toute tranquillité, nous vous recommandons également de préparer votre itinéraire au préalable et de prévoir des activités pour les enfants si vous voyagez en famille.

En cas de contrôle ou d’accident de la route, assurez-vous enfin que vous disposez bien dans le véhicule d’un éthylotest pour vérifier votre taux d’alcoolémie, d’un gilet de sécurité et d’un triangle de pré-signalisation.

3. Sécurité routière : comment adapter votre conduite en cas d’intempéries ?

Enfin, prenez soin d’analyser votre environnement de conduite avant le départ : étudiez les conditions météorologiques et anticipez les intempéries (fortes pluies, neige, verglas, grêle…) pour réduire les risques d’accident. Il est parfois nécessaire d’adapter sa vitesse aux conditions de circulation et de procéder à quelques ajustements sur votre véhicule :
  • remplir le réservoir de liquide lave-glace avec un produit antigel,
  • installer des chaînes à neige sur vos roues motrices,
  • allumer vos feux de brouillard en cas de besoin.

Sachez qu’en cas de vents violents, votre trajectoire peut perdre en précision. Vous risquez également de rencontrer des obstacles sur votre trajet, en particulier sur les routes secondaires. Si les risques naturels s’avèrent trop dangereux, n’hésitez pas à reporter votre voyage.

Conduite et intempéries : anticipez les risques d’accident !

Les intempéries peuvent multiplier les risques d’accidents de la circulation. Assurez-vous que votre véhicule est correctement équipé et adaptez votre conduite aux conditions météorologiques.

5 conseils clés pour bien préparer vos longs trajets en voiture !

Afin de préparer correctement vos longs trajets en voiture, veillez à ce que votre véhicule soit en bon état et soyez en bonne forme — reposé et détendu — au moment du départ.

Conseils pratiques pour entretenir votre véhicule au quotidien !

Pour que votre véhicule soit dans le meilleur état possible, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement. Un tel entretien peut être réalisé par le conducteur ou ponctuellement par des professionnels.




Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.