Comment sillonner l’Hexagone avec un titre européen ou non-européen ?

Que l’on soit ressortissant européen ou non-Européen, un permis étranger peut permettre sous certaines conditions de conduire dans l’Hexagone. Pour sillonner les routes de France, il est donc nécessaire de respecter les règles de sécurité routière et de posséder le permis de conduire adéquat.

Ressortissants de l’UE : 2 permis étrangers pour conduire librement en France !

Si l’on est ressortissant européen, il est possible de conduire en France dans la mesure où l’on est titulaire d’un permis délivré par un État de l’Espace Économique Européen. Il doit cependant être en cours de validité et le conducteur ne doit pas faire l’objet d’une suspension ou d’une annulation du permis de conduire.

Les détenteurs du permis européen, adopté en janvier 2013 par tous les pays membres de l’UE, peuvent également conduire dans l’Hexagone. La plupart des jeunes conducteurs européens le possèdent déjà et il remplacera le célèbre « papier rose » dès 2033.

Ressortissants hors UE en France : 3 options de permis étrangers différentes !

Il est également possible de conduire avec un permis étranger hors UE en France, en fonction de la durée et de la finalité de votre séjour. Pour des déplacements de durée limitée, vous pouvez utiliser votre permis de conduire sur le territoire français à partir du moment où vous l’avez fait traduire en français par un traducteur assermenté.

Dans le cas d’un long séjour ou d’une installation permanente dans l’Hexagone, vous pouvez demander à faire reconnaître votre permis étranger pour un an, durée au-delà de laquelle il faut procéder à un échange de permis de conduire contre un permis français. Enfin, vous avez également la possibilité de conduire en France pendant un an en faisant une demande de permis international.

Comment rouler en France avec un permis étranger hors UE ?

Un permis étranger non européen permet de conduire en France dans certaines conditions, en fonction de la durée et de la finalité du séjour. Pour une période supérieure à un an, il est obligatoire de procéder à un échange pour obtenir un permis de conduire français.

Comment conduire en France avec le permis international ?

Le permis international constitue une extension du permis de conduire national et permet de se déplacer légalement en voiture à l’étranger dans le cas de séjours supérieurs à trois mois.

Sillonnez les routes de France avec votre permis européen !

Un permis de conduire délivré par un pays membre de l’EEE (Espace Économique Européen), ainsi que le permis européen adopté en 2013 permettent tous deux de sillonner les routes de France.




Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.