3 situations qui permettent de conduire dans l’Hexagone avec un titre non-européen

Pouvez-vous conduire en France lorsque vous êtes titulaire d’un permis étranger hors UE ? La réponse est oui : les détenteurs d’un permis non-européen peuvent se déplacer en voiture dans l’Hexagone, mais à certaines conditions seulement. Les exigences varient en fonction de la durée et de la finalité de leur séjour en France.

Vacanciers et étudiants : parcourez les routes de France grâce à votre permis étranger !

Il existe deux cas de figure impliquant des séjours d’une durée limitée : les vacances et les études. Dans la première situation, vous pouvez tout à fait conduire sur le territoire français simplement muni de votre permis de conduire étranger, à la condition qu’il soit valide et en français ou que vous y ayez joint une traduction officielle dans la langue de Molière.

Si vous êtes étudiant non-européen en France, vous pouvez également conduire avec un permis étranger dans l’Hexagone si celui-ci est valide, si vous l’avez obtenu dans le pays où se situait votre résidence normale avant la date de début de votre titre de séjour et si vous l’avez fait traduire en français par un traducteur assermenté.

Il va de soi que vous ne pouvez pas conduire en France si vous n’avez pas l’âge légal ou si vous êtes dans votre pays sous le coup d’une suspension ou d’une annulation de votre permis de conduire.

Longs séjours : comment faire reconnaître ou échanger votre permis étranger en France ?

Dans le cas d’une installation permanente en France, vous avez deux possibilités :
  • faire reconnaître votre permis de conduire étranger,
  • Procéder à un échange de permis de conduire non-européen contre un permis français.

Dans le premier cas, il suffit que votre permis réponde aux mêmes exigences que pour les étudiants étrangers. Lorsque votre demande de reconnaissance est faite, votre permis a une durée de validité d’un an.

Au-delà de cette période, vous pouvez demander à échanger votre permis non-européen contre un permis de conduire français en faisant la démarche auprès de la préfecture de police.

Conduire avec un document marocain en étant de nationalité algérienne, c’est possible !

Dans le cas particulier où vous avez obtenu votre permis de conduire ailleurs que dans votre pays d’origine, il est nécessaire que votre résidence normale soit alors située dans le pays d’obtention du permis de conduire — par exemple si vous avez la nationalité marocaine, mais que vous détenez un permis algérien, ou la nationalité mauritanienne et que votre permis de conduire a été délivré au Sénégal.



stage france