L’Europe permet à ses ressortissants de conduire dans l’Hexagone… à 12 points près !

Les ressortissants de l’Union Européenne peuvent conduire dans l’Hexagone à la condition de posséder un permis délivré par un pays membre de l’UE ou le nouveau permis européen, adopté dans toute l’Europe en 2013. Les routes de France leur sont donc accessibles, à certaines conditions, qu’il s’agisse de simples vacances ou de séjours prolongés.

Prendre le volant en France avec un permis de l’UE, c’est possible !

Si vous êtes titulaire d’un permis délivré par un État appartenant à l’Espace Économique Européen (EEE), cela vous permet de conduire en toute légalité en France… À la condition que votre permis soit en cours de validité, que vous n’ayez pas fait l’objet d’une suspension ou annulation de votre permis de conduire dans votre pays et que vous respectiez les recommandations médicales dont il fait mention.

Les 2 innovations majeures du nouveau permis européen

Indépendamment des permis délivrés par les pays membres de l’UE, le nouveau permis européen a été adopté le 19 janvier 2013 afin d’harmoniser les conditions d’obtention et d’utilisation du permis de conduire au sein de l’UE ainsi que pour privilégier la libre circulation. La plupart des jeunes conducteurs européens le possèdent déjà, les autres devront procéder à un échange de permis de conduire en 2033 au plus tard.

Le permis européen apporte deux nouveautés majeures. Son format innovant permet d’afficher, grâce à une puce électronique, les informations relatives à l’usager (état civil, date de validité, restrictions de conduite éventuelles…). D’autre part, de nouvelles catégories de permis ont vu le jour, en particulier pour les deux-roues motorisés et les professionnels de la route.
Il peut être obtenu sur demande de permis de conduire auprès de la préfecture de police.

Conduire dans l’Hexagone oui, mais pas sans risquer de perdre des points !

La loi française du 18 novembre 2016 impose désormais aux conducteurs étrangers circulant en France (qu’ils possèdent le permis de conduire européen ou non) un nouveau système de permis à points. Lorsque le solde de points de ce permis virtuel est épuisé (12 points) suite à des infractions au Code de la route, le conducteur ne peut plus conduire en France pendant un an. Il encourt également une contravention de 4500 euros ainsi qu’une peine de deux ans de prison en cas de non-respect de cette interdiction.



Stage de Récupération de Points
drapeau-francais+4 points | en 2 jours | 1 fois /an
> Stage agréé : +4 points en 2 jours.