Récupérez un solde plus confortable pour protéger votre permis de conduire

Votre solde de points du permis de conduire a atteint un seuil critique ? Que vous y soyez obligé ou non, passer un stage de rattrapage permet de récupérer quelques précieux points en deux jours seulement. Voici ce qu’il faut savoir sur cette formation.

2 types de stage : obligatoire ou volontaire ?

Selon votre situation, vous pouvez devoir assister à un stage de sensibilisation à la sécurité routière obligatoire, ou vous y inscrire volontairement.

Ce stage est obligatoire si :

  • vous êtes jeune conducteur et avez reçu la lettre 48N, vous notifiant que vous avez perdu plus du quart de vos points. Le stage se substitue alors à l’amende encourue, qui pourra vous être remboursée,
  • il s’agit d’un stage dit de justice. Il peut avoir lieu en alternative à des poursuites judiciaires, pour l’exécution d’une composition pénale, ou en tant que peine de substitution ou complémentaire,
  • il vous a été demandé de suivre un stage dans le cadre d’une suspension de permis.

Vous pouvez vous inscrire à un stage volontaire dans les cas suivants :

  • vous êtes en période probatoire et avez perdu moins de 3 points à la suite d’une infraction,
  • vous êtes conducteur confirmé et avez un solde de points incomplet,
  • vous avez reçu la lettre 48M vous informant d’un solde du permis de conduire inférieur à 6 points.

Notez bien que le stage n’est pas le seul moyen de faire grimper votre solde. Les délais de récupération automatique des points peuvent varier selon votre situation, le nombre de points perdus et la classe de vos contraventions.

Comment différencier le stage de sensibilisation du rattrapage de points ?

Pour éviter les désillusions, vous devez bien faire la différence entre deux types de stages. Il y a d’une part la simple sensibilisation à la sécurité routière et de l’autre le stage permettant de récupérer des points sur votre permis de conduire.

Tous les stages effectués par suite d’une décision de justice ne permettent en aucun cas de récupérer des points sur votre permis de conduire.

  • Suivi en alternative à des poursuites judiciaires, un stage de sensibilisation vous évite de payer une amende ou de perdre des points. Mais il ne vous permet pas de récupérer 4 points.
  • Dans le cadre d’un aménagement des peines, votre retrait de points demeure effectif.
  • En tant que peine de substitution, ou peine complémentaire, le stage n’empêche pas les sanctions. Vous pourrez cependant effectuer un second stage pour récupérer 4 points.

Dans les autres cas, le stage de récupération de points permet de recouvrir un maximum de 4 points. Votre solde total ne peut cependant pas excéder un maximum de 12 points pour un conducteur confirmé.

Comment se déroulent les deux journées de stage ?

Si les stagiaires viennent assister à une formation pour des raisons diverses, et avec des droits différents, il s’agit bien du même contenu. Tous les stages de récupération de points ou de peines complémentaires sont en réalité des stages de sensibilisation à la sécurité routière. Leur objectif principal est d’éviter que le comportement dangereux, voire accidentogène, qui vous a coûté une contravention, puisse se reproduire. Leur déroulement est encadré par la loi et ils ne peuvent être organisés que par des centres ayant reçu l’agrément d’une préfecture française.

La formation s’étend sur deux journées, pour un total de 14 h. Elle est menée par deux spécialistes du Code de la Route, l’un psychologue, l’autre formateur et détenteur du brevet de moniteur d’auto-écoles. Vous serez un minimum de 6 inscrits pour un maximum de 20 conducteurs.

Au terme du stage vous recevrez une attestation de présence validée par vos animateurs, et vos points, si vous êtes éligible à la récupération, vous seront crédités dès le lendemain. Ne vous inquiétez pas : si vous pouvez recevoir la lettre de confirmation du rattrapage de vos points jusqu’à plusieurs mois après la formation, ils sont bien immédiatement effectifs.

Permis de conduire probatoire ? Faites-vous rembourser votre amende

Si vous êtes jeune conducteur et que vous avez suivi un stage après avoir reçu la lettre 48N, savez-vous que votre amende peut vous être remboursée ? Ne tardez pas, vous n’avez que 15 jours pour envoyer votre demande, à la suite de la formation.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.