Effectuez un stage de sensibilisation avant que votre titre de conduite soit invalidé !

On peut perdre son permis à la suite d’une infraction qui fait tomber son capital points à zéro. Mais il reste une chance pour éviter l’annulation administrative : passer un stage de sensibilisation volontaire. Cela représente un cas particulier pour s’inscrire à un stage, mais c’est possible. Regardez comment faire, et si vous répondez aux conditions requises, vous pourrez sauver votre titre de conduite.

Une minute pour comprendre l’annulation administrative

L’annulation administrative intervient lorsqu’un permis n’a plus de point. Il s’agit d’une invalidation pour solde nul. La personne visée reçoit alors une lettre recommandée 48SI, et se voit retirer son permis. Elle doit le déposer à la Préfecture de Police et n’a plus le droit de conduire pendant 6 mois (ou un an en cas de récidive d’invalidation).

À la suite de ce temps, si le permis retiré avait plus de trois ans, l’automobiliste doit repasser le code au cours des 9 mois suivant le dépôt du permis pour le récupérer. S’il s’agissait d’un permis probatoire, l’automobiliste doit à nouveau réussir toutes les épreuves du permis. Notez que, quelle que soit la situation, le nouveau permis obtenu sera un permis probatoire.

C’est précisément entre le moment de l’infraction et le moment où la lettre 48SI est envoyée qu’il peut être utile de réaliser un stage pour sauver son permis. Suivez le guide.

Les 3 conditions à remplir pour protéger son permis in extremis

Pour éviter l’invalidation, trois conditions sont obligatoires :

  • La dernière infraction commise doit bien entraîner l’annulation administrative et le permis doit pouvoir être sauvé avec les 4 points regagnés lors du stage. Il existe deux moyens pour connaître le solde de votre permis : par le service Télépoint ou en demandant votre relevé intégral d’information (RII) à la Préfecture.
  • Ne pas réceptionner la lettre 48SI. Vous aurez alors 15 jours pour la récupérer à votre bureau de poste. Si vous ne le faites pas, le recommandé sera renvoyé à la Préfecture qui estimera avoir tout fait pour vous prévenir, et le permis sera annulé. Sauf si vous retrouvez des points entre temps.
  • N’avoir réalisé aucun stage de sensibilisation à la sécurité routière depuis un an, de date à date, sans quoi vous ne recouvrez pas de points.

Si vous remplissez ces trois points, alors vous pouvez utiliser l’astuce suivante pour préserver votre permis.

Sauvez votre permis avec un stage de sensibilisation volontaire !

Si vous remplissez les trois conditions précédentes, et une fois que le recommandé 48SI est en attente à la Poste, vous avez 15 jours pour passer un stage de récupération volontaire. Il peut avoir lieu n’importe où en France et dure deux jours. Vous devrez fournir votre RII, votre permis pour le service administratif, et expliquer votre situation.

À la suite de ces deux jours, vous recevrez une attestation, et votre solde sera crédité de 4 points dès le lendemain. Votre permis sera sauvé d’une invalidation pour solde nul, et la lettre 48SI n’aura plus lieu d’être.

Conduire sans titre de conduite valide : la pire idée !

Il est strictement interdit de conduire avec un permis invalide. Tout contrevenant s’expose à deux ans d’emprisonnement, 4500 euros d’amende et à des peines complémentaires comme l’interdiction de conduire pendant 5 ans.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.