Apprenez comment les forces de l’ordre vous sanctionnent au volant

Le code de la route, pour peu que vous ayez le permis, vous avez eu le temps de l’apprendre. Et sans doute depuis vos débuts au volant avez-vous aussi eu l’occasion de l’enfreindre, et peut-être même de vous en trouver sanctionné par les forces de l’ordre. Qu’est-ce qui définit une infraction, son amende ou sa perte de points ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les infractions et leurs terribles sanctions.

Le code de la route, l’arme ultime contre le chaos des routes

Le Code de la route ne s’est pas imposé aux origines de l’automobile. Il faut dire que sur les routes caillouteuses de France, il circulait alors si peu de véhicules que la traversée d’un village à 30 km/h devenait l’événement de l’année pour ses habitants. On klaxonnait en amont, on ralentissait à peine, on passait dans un fracas de tous les diables et on disparaissait à l’horizon, avec le plaisir d’avoir fait sensation dans les chaumières. Un siècle et demi plus tard, avec des millions de véhicules bien plus rapides sur la route, le code fait force de loi pour garantir la sécurité de chacun. Du civisme, comme de laisser passer les piétons, à la sécurité avec l’interdiction de consommer alcool et drogue, le code s’est construit au fil des époques et couvre l’ensemble des actes dangereux ou répréhensibles aujourd’hui sur les routes.

Le Code de la route ordonne le chaos en y imposant des règles de conduite, offrant ainsi à chaque conducteur autant de droits que de devoirs, et donc de liberté sur les routes de France. Ne vous êtes-vous jamais étonné du nombre tout de même relativement faible d’accidents sur la route par rapport aux millions de véhicules en circulation ?

La classification des infractions routières

Il faut donc bien constater que pour qu’une loi s’applique, il faut qu’elle soit accompagnée de sanctions applicables. Droits et devoirs, donc, pour le conducteur, mais aussi ses passagers, les piétons et autres cyclistes autour. La route est régie par un ensemble de règles qui en constitue le code. On doit les suivre pour ne pas faire prendre de risque à quiconque. On doit aussi en accepter les conséquences si on les enfreint.

La sanction est donc classée selon son degré de dangerosité. Les incivilités coûtent peu et n’enlèvent pas de points. Il s’agit surtout de maintenir un bon esprit de courtoisie et de civisme sur les routes. Mais pour les actes réellement dangereux, comme des grands excès de vitesse, c’est au tribunal de prendre le relais, pouvant amener le contrevenant jusqu’en prison. La vie du citoyen français est sacrée.

Ainsi, 5 classes existent pour définir la double peine : d’un côté, la hauteur du montant de l’amende, et de l’autre celle du nombre de points retirés sur le permis. Arrivée à zéro, votre autorisation de conduire vous est retirée. Cela fait donc deux raisons au lieu d’une de ne pas trahir le code commun de conduite d’un véhicule sur route.

Comment s’applique le barème des infractions ?

Lorsqu’il y a eu infraction au Code de la route, la sanction doit se définir selon un barème clair et constant. Celui-ci se fonde d’un côté sur un tarif de l’amende, et de l’autre sur une perte possible de points. Dans les cas de sanctions les plus extrêmes, on retrouve la perte du permis, la saisie du véhicule ou directement la prison.

Divisé ainsi en 5 classes organisant le délit en fonction de sa dangerosité pour les autres ou soi-même, le barème des infractions sert avant tout à contrôler la bonne conduite des utilisateurs sur un réseau routier complexe et fait de cas particuliers. Parce qu’une sanction peut advenir, chacun tend, par crainte du châtiment, à mieux se comporter selon les règles d’usage sur la route. Ce qui est une chose très positive quand des millions de personnes déplacent à grande vitesse des machines complexes de plus d’une tonne chacune, capables de faire des ravages en cas de perte de contrôle.

Comment lire l’avis de contravention reçu après infraction ?

L’avis de contravention, que vous recevez à domicile par voie postale, vous indique la nature de votre infraction et ses conséquences, du moins si vous savez le décrypter.

Connaître la classification des infractions routières

Chaque infraction au Code de la route a été définie et classée sur l’échelle des sanctions dans le Code de la route. Ainsi, 5 classes existent pour ordonner la dangerosité des actes délictueux sur la voie publique.

Découvrez le barème des infractions au code de la route

Lorsqu’on se déplace dans un véhicule qui fait 10 fois notre poids, l’ensemble de nos comportements possibles entre dans un barème complet de sanctions pour assurer la protection du plus grand nombre sur la route.




A lire également



Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.