Voici les principales fautes et délits de conduite

Malgré plusieurs années de conduite sans fautes, vous pouvez commettre certaines des infractions à la circulation routière. Selon leur gravité, elles peuvent être considérées comme des délits et vous pouvez êtes passibles d’importantes sanctions.

Découvrez les infractions le plus souvent commises

Les infractions routières les plus fréquentes sont souvent dues à des fautes administratives (contrôle technique ancien, non renouvellement d’assurance…).
D’autres erreurs courantes correspondent généralement à des infractions au Code de la route comme le non-respect d’un cédez le passage, d’une priorité ou des distances de sécurité.

Le téléphone au volant figure lui aussi parmi les infractions au Code de la route qui sont régulièrement sanctionnées, tout comme le franchissement d’une ligne continue. Ces fautes font d’ailleurs partie des plus grandes causes d’accidents de la route. À ces fautes s’ajoute la marche arrière ou le demi-tour sur une autoroute, qui peut impliquer un accident de plusieurs véhicules aux conséquences dramatiques. Mieux vaut alors s’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence ou faire demi-tour à la prochaine sortie d’autoroute.

Ces motifs donnent tous lieu à des contraventions dont les montants varient et entraînent la plupart du temps un retrait de points sur votre permis de conduire. Un stage de récupération de points sera indispensable pour que votre solde soit crédité de quatre points si vous ne souhaitez pas attendre le délai de récupération automatique. Pour pouvoir vous inscrire, il sera indispensable que votre permis compte au moins un point.

Attention toutefois à ne pas cumuler les infractions, car un même contrôle peut vous pénaliser de huit points maximum sur votre solde. De cette façon, un jeune conducteur peut voir son permis à points suspendu puisque son solde est de six points pour une durée de trois ans. Le permis ainsi que le droit de conduire lui seront alors retirés pendant six mois. En cas de double invalidation sur une durée de cinq ans, ce délai pourra alors être étendu à un an.

Voici les infractions passibles des plus lourdes sanctions

Certaines infractions sont considérées comme des délits et sont les plus lourdement sanctionnées. Le délit de fuite, l’alcool au volant ou encore une conduite malgré une suspension de permis de conduire se soldent souvent par un jugement au tribunal correctionnel et une lourde amende. Ces délits sont passibles d’emprisonnement, d’interdiction de conduire pendant plusieurs années et de fortes amendes, surtout s’il s’agit de récidive.

Dans certains cas, suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière peut vous être imposé. Vous pouvez également être passible de dommages et intérêts en cas de fuite lors d’un accident causé par vous-même et impliquant un ou plusieurs autres conducteurs. Annulation du permis, travail d’intérêt général, confiscation de votre véhicule sont des peines complémentaires auxquelles vous vous exposez en commettant un délit de fuite, en plus d’une forte amende.

Cumuler plusieurs motifs comme le délit de fuite et l’alcool au volant ne ferait qu’alourdir les charges à votre encontre.

Évitez l’accident : ne faites pas marche arrière sur l’autoroute !

Effectuer une marche arrière ou bien un demi-tour sur autoroute est l’une des manœuvres les plus dangereuses. Outre le risque d’accident, vous vous exposez à une contravention de classe 4 et à un retrait de points ou de permis selon les cas.

Le non respect de la distance de sécurité en 3 minutes

Pour limiter les risques d’accident, il est important de respecter les distances de sécurité. Ne pas en tenir compte vous rend passible d’une amende forfaitaire de 135 euros et fait partie des contraventions de classe 4.

Comprendre la sanction pour franchissement de ligne continue

Franchir une ligne continue est une infraction au Code de la route, mais relève aussi d’une prise de risque envers soi et les autres usagers. Ne pas tenir compte de ce tracé vous expose à des sanctions sévères.

Le non respect de céder le passage aux piétons en 3 minutes

Refuser un cédez le passage à un piéton représente un risque de grave accident, même à faible vitesse et peut être sanctionné par 4 points retirés sur votre permis ainsi que 135 euros d’amende.


Circulation sur voie en sens interdit, comprendre l’infraction

En roulant en sens interdit, vous risquez non seulement un accident grave impliquant d’autres conducteurs, mais aussi des sanctions importantes. Prenez connaissance des risques encourus si vous décidez d’emprunter une rue ou une route malgré une interdiction.

Forte sanction pour la fuite, 2e délit le plus fréquent

Le délit de fuite fait partie des délits les plus connus. Suite à un accident que vous avez provoqué, il est préférable de rester sur place. Vous éviterez ainsi d’importantes poursuites ainsi que des sanctions complémentaires pouvant être décidées par le tribunal.

Refus de restitution du permis ? Un conseil, oubliez l’idée...

Prendre la route malgré une suspension de permis est un délit grave faisant suite à de lourdes infractions telles que la conduite en état d’ivresse, sous l’emprise de stupéfiants ou suite à un important excès de vitesse. Pour éviter d’aggraver votre cas, il est préférable d’accepter de restituer votre permis.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.