Pourquoi la récente augmentation des tués dans un accident de voiture doit vous inquiéter

Avec 3469 tués (+0,2 % par rapport aux 12 mois précédents), 2016 représente la troisième année consécutive d’augmentation du taux de mortalité sur la route. Cette hausse des graves accidents de voiture concerne largement les jeunes conducteurs, les seniors, les piétons et les cyclistes. Elle s’explique essentiellement par une conduite dangereuse, même si la vétusté du réseau routier a également un effet aggravant.

Découvrez les pires comportements sur la route en 2016

La persistance de comportements à risque, malgré les nombreuses campagnes de prévention et les opérations de contrôle régulières, constitue la première cause de la mauvaise performance de l’an dernier. L’alcoolémie, les excès de vitesse, le non-respect de la priorité ou la somnolence restent les principaux facteurs des accidents mortels en France.

Les forces de l’ordre relèvent en complément la très forte augmentation de la conduite sous l’emprise de stupéfiants (responsable de plus de 20 % des décès) ainsi que le lien entre perte de contrôle du véhicule et utilisation du téléphone au volant.

L’état de la route, l’impact direct sur le taux de mortalité que vous ignorez

Selon les travaux récents du Syndicat des Équipements Routiers (SER), le mauvais état de certaines infrastructures joue aussi un rôle dans plus de 4 accidents corporels sur 10. Chaussées déformées, barrières de sécurité fragilisées, absence de séparateur médian sur les zones les plus chargées en trafic ou marquages effacés sont autant de dangers supplémentaires.

En cause, une politique locale d’investissement et d’entretien des tronçons orientée à la baisse, notamment au niveau des départements, touchés depuis plusieurs années par la réduction continue des dotations de l’État.

Accidents de voiture, voici les nouvelles solutions pour réduire le nombre de tués.

Face à des résultats remettant nettement en question l’objectif de moins de 2000 morts sur les routes d’ici 2020, les pouvoirs publics souhaitent accélérer la mise en application des actions répressives et éducatives prises depuis janvier 2015. La priorité va à l’expérimentation puis au déploiement massif de tests de dépistage de drogue nouvelle génération ainsi qu’à l’augmentation du nombre de radars automatiques embarqués.



Stage de Récupération de Points
drapeau-francais+4 points | en 2 jours | 1 fois /an
> Stage agréé : +4 points en 2 jours.