Jeune conducteur : comment identifier les contraventions avec perte de 1 ou 2 points ?

Un jeune conducteur détenteur du permis probatoire doté de six points peut subir un retrait de points suite à des infractions au Code de la route. Il existe six contraventions différentes qui peuvent provoquer une perte de moins de trois points en cas de contrôle par les forces de l’ordre ou par des radars automatiques, selon la législation française. Un retrait de points sur le permis probatoire est une procédure automatique qui ne peut être annulée qu’avec l’autorisation du tribunal concerné.

Comment perdre 1 point sur son permis probatoire ?

Si certaines infractions ne provoquent la perte d’aucun point – conduire sur la voie réservée aux bus, ne pas faire passer le contrôle technique à son véhicule, être dans l’incapacité de présenter sa carte grise quand on a été contrôlé ou conduire sans plaque d’immatriculation, sans feux (de nuit ou en cas d’intempéries) ou sans disque « A » dans le cadre de l’Apprentissage anticipé de la conduite (AAC) – d’autres transgressions peuvent impliquer une perte d’un point sur le permis B :
  • Excès de vitesse : dépasser une limitation de vitesse de moins de 20 km/h (excès compris entre 1 et 19 km/h) vous coûte une amende de 68 euros (135 euros en agglomération) ainsi qu’une perte d’un point. À noter que dans le cadre du permis probatoire, certaines limitations sont abaissées sur voies rapides et routes secondaires.
  • Ligne continue : les lignes continues (en agglomération, sur routes secondaires ou sur voies rapides) sont infranchissables, car elles signalent des portions de trajet dangereuses ou sans visibilité. C’est pourquoi le chevauchement d’une ligne continue provoque invariablement le retrait d’un point pour conduite à risques sur le nouveau permis de conduire des jeunes conducteurs.
  • Feux de route : un point peut également être retiré au jeune conducteur dans le cas où ce dernier conserve ses « pleins phares » lorsqu’il croise un autre véhicule de nuit, risquant ainsi d’en éblouir le conducteur.

Comment provoquer le retrait de 2 points sur son permis probatoire ?

Il existe trois infractions routières qui justifient une telle perte de points pour le jeune conducteur :
  • Excès de vitesse : dépasser la limitation maximale autorisée de 20 à 29 km/h est sanctionné par le retrait de deux points sur le permis probatoire du jeune conducteur.
  • Terre-plein central : il est interdit de circuler ou de stationner sur le terre-plein central situé entre les voies d’une autoroute.
  • Accélération pendant un dépassement : dans le cas où le jeune conducteur accélère au moment où un autre véhicule essaie de le doubler (en toute légalité), ce comportement dangereux au volant peut lui coûter deux points de permis.

Comment récupérer 4 points suite à une ou plusieurs contraventions ?

Le jeune conducteur qui a perdu un ou deux points sur son permis probatoire, à la suite d’une ou de plusieurs infractions, a la possibilité de participer à un stage de sensibilisation à la sécurité routière pour procéder à une récupération de points. Cela peut s’effectuer une fois par an maximum et permet de regagner jusqu’à quatre points en deux jours.



Stage de Récupération de Points
drapeau-francais+4 points | en 2 jours | 1 fois /an
Voir les formations
> Stage agréé : +4 points en 2 jours.