Sécurité Routière : 28,8 % des conducteurs avouent ne pas respecter les limitations !

Les chiffres de la Sécurité Routière sur les accidents de la route dus à la vitesse au volant sont éloquents. De trop nombreux conducteurs négligent de respecter les limitations et multiplient ainsi les risques de provoquer un accident de la circulation, mettant alors leurs passagers en danger.

1 accident sur 3 causé par un excès de vitesse au volant !

C’est l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui a démontré que près d’un accident sur trois était vraisemblablement causé par un excès de vitesse.

28,8 % des automobilistes prennent des risques inconsidérés !

Rien de très surprenant quand on sait que 28,8 % des automobilistes en France négligent consciemment de respecter les limitations de vitesse. 57 % d’entre eux estiment que l’état de la chaussée autorise ce type d’infraction au code de la route.

Vitesse au volant : comment augmenter de 5 % l’incidence des accidents mortels en voiture ?

La vitesse est accidentogène : 1 km/h de plus sur votre vitesse moyenne provoque une augmentation de 5 % de l’incidence des collisions mortelles en voiture.

Des risques d’accident fatal pour les piétons dès 50 km/h !

Lors d’un choc avec un véhicule à 50 km/h un piéton a environ 20 % de chances, et 60 % à 80 km/h, de mourir.

Comment calculer votre distance d’arrêt en fonction de votre vitesse au volant ?

La distance parcourue entre l’instant où l’on perçoit un obstacle et l’immobilisation du véhicule constitue la distance d’arrêt. Par exemple, on parcourt, pendant le temps de réaction, 27 mètres à 90 km/h pour une distance d’arrêt de 81 mètres sur route sèche.

Un champ de vision rétréci à 30 ° pour une vitesse au volant de 130 km/h

À mesure que la vitesse augmente, le champ visuel se rétrécit et peut être réduit à 30 ° à 130 km/h.

Prêt à payer jusqu’à 3750 € d’amende pour un excès de vitesse au volant ?

Les contraventions encourues pour excès de vitesse peuvent aller de 68 € pour un dépassement de moins de 20 km/h à 3750 € pour un excès de plus de 50 km/h, avec une perte de points et éventuellement une suspension du permis de conduire.

Les conducteurs qui téléphonent multiplient par 4 leurs chances d’avoir un accident !

Le téléphone au volant combiné à une vitesse excessive est devenu un enjeu prioritaire pour la Sécurité routière et les Forces de l’ordre, qui estiment que les automobilistes, distraits par un appel téléphonique ou l’envoi d’un message multiplient par 4 les risques d’accident en voiture.





stage france