Evaluez votre perte de points selon la gravité de l’infraction commise

Les sanctions encourues après une infraction routière dépendent de son niveau de gravité. À chaque manquement au Code de la route correspond une catégorie de contravention. De cette classification découle la perte de points que vous risquez, mais aussi l’amende correspondante, voire la suspension de votre permis de conduire.

Payez une simple amende pour les contraventions de 1re catégorie

La première classe concerne avant tout les mauvais stationnements. Vous êtes redevable d’une amende forfaitaire comprise entre 11 et 17 €. Si vous dépassez le délai de paiement, la somme majorée peut monter jusqu’à 33 €.

Comment est-on sanctionné suite à une contravention de 2e classe ?

Dans cette deuxième catégorie, vous risquez une amende forfaitaire de 35 €. La majorité de ces entorses au Code de la route (stationnement abusif, non-paiement d’un péage…) laisse votre solde de points intact. Attention cependant, en cas de changement important de direction sans avertissement préalable, vous pouvez perdre jusqu’à 3 points.

Découvrez ce qui vous attend avec une contravention de 3e catégorie

Les excès de vitesse inférieurs à 20 km/h, ou le fait de conduire un véhicule équipé d’un dispositif de freinage non conforme par exemple entraînent une verbalisation de 3e classe. À la clé, une amende de 68 € et 1, voire 2 points retirés de votre permis de conduire.

La plus fréquente des contraventions : la 4e catégorie

Le contrevenant encourt une amende de 135 €. Elle regroupe de nombreuses fautes très fréquentes chez les automobilistes, comme l’usage du téléphone au volant, le non-port de la ceinture de sécurité ou le passage au feu rouge. Si l’erreur est constatée, vous perdez 3 ou 4 points. La conduite en état d’ivresse peut vous priver de 6 points.

Voici ce qui se cache derrière la plus forte des contraventions de cette classification

La contravention la plus grave sanctionne les excès de vitesse de plus de 50 km/h et d’autres comportements à risques tels que le visionnage d’un écran par le conducteur. L’amende pénale correspondante (prononcée par un juge) s’élève à 1500 € et vous risquez une perte de 6 points.

Gravité de l’infraction et perte de points, une relation souvent ignorée

Le temps nécessaire pour recouvrer un point perdu dépend de la gravité, et donc de la catégorie à laquelle appartient votre contravention. Contre six mois pour un seul point perdu, compter 3 ans en cas d’infraction de 4e ou 5e classe.





stage france