Respectez les échéances pour éviter une amende

Contrôle technique non conforme, date des échéances dépassées, encore trop de conducteurs circulent quotidiennement en l’absence du papillon justificatif, au risque de contrevenir au Code de la route. Afin de vous éviter une amende, voire d’encourir des risques d’immobilisation de votre véhicule, respectez ces quelques conseils.

2 points importants à connaître pour votre contrôle technique

La vignette à coller sur le pare-brise est obtenue selon des délais et une périodicité variables en fonction du type de véhicule que vous possédez.

Pour une voiture neuve, la visite chez un contrôleur technique doit être effectuée dans les 6 mois avant le terme de la quatrième année de mise en circulation. Ensuite, tous les 2 ans, votre véhicule passe dans un centre agréé.

Pour une voiture d’occasion, vous devrez l’amener dans un établissement de l’un des 5 réseaux de contrôle auto français, avant la fin de la seconde année suivant le dernier contrôle. Cette information est stipulée par une vignette collée sur votre carte grise.

Rouler sans contrôle technique égale risques de contravention

Un automobiliste dont le véhicule ne dispose pas de la vignette attestant qu’il est à jour de son passage chez un garagiste homologué est passible d’une amende.

Elle est forfaitaire (135 euros généralement) et peut être minorée à 90 euros si le paiement est effectué sous 72 heures.

Cette amende de classe 4 est parfois accompagnée d’une décision de retrait de certificat d’immatriculation. Dans ce cas, votre véhicule sera immobilisé pour 7 jours.

Bien que cela n’engendre pas de retrait de points de permis, ces méthodes imposées par l’État s’inscrivent dans un souci de sécurité : les conducteurs doivent prendre au sérieux la date de validité du contrôle de leur véhicule et ainsi ne pas circuler à bord d’autos vieillissantes.

Respectez la législation si vous voulez vendre un véhicule

Lors d’une transaction pour une voiture d’occasion, le dernier contrôle doit dater de moins de 6 mois au moment de l’achat. Il est totalement illégal de procéder à la vente de véhicules sans garantir, grâce à la vignette bleue, une vérification technique effective.
Dans le cas contraire, la préfecture ne délivrera pas la nouvelle carte grise à l’acquéreur.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.