Comment est sanctionné le franchissement d’une ligne continue ?

Les lignes blanches font partie des marquages au sol délimitant la chaussée et la voie où il vous est permis de circuler. Lorsqu’il s’agit d’une ligne continue, son franchissement est interdit pour les conducteurs. En cas d’infraction constatée, le contrevenant sera sanctionné et redevable d’une amende.

2 types d’infractions relatives aux lignes blanches

Le Code de la route distingue le chevauchement de la bande continue qui consiste à simplement « mordre » la ligne de son réel franchissement. Dans les deux cas, le conducteur fautif est passible d’une contravention de 4e catégorie, correspondant à une amende d’un montant de 135 €.
Une différence cependant : le franchissement de la ligne étant considéré comme un geste plus dangereux pour la sécurité routière, il est plus sévèrement puni. Tandis qu’empiéter sur la ligne peut valoir le retrait d’un point sur votre permis de conduire, passer de l’autre côté du marquage horizontal peut vous coûter 3 points du permis.

4 exceptions vous permettant de circuler au-delà des lignes blanches

S’il est interdit de doubler une automobile en franchissant une ligne continue, on distingue cependant 4 exceptions qui autorisent l’automobiliste à la chevaucher.

Doubler un cycliste

Depuis le 4 juillet 2015, si la voie à double-sens sur laquelle vous circulez est limitée à 50 km/h et que vous avez une bonne visibilité, vous pouvez chevaucher une ligne continue dans le but de dépasser une personne à vélo.

Dépasser un animal ou un cavalier

La même règle s’applique s’il s’agit d’un cavalier. Vous pouvez également vous trouver dans la situation de croiser un troupeau ou un animal isolé.

Chantier mobile

Si des travaux sont en cours sur votre partie de la chaussée, vous pouvez emprunter l’autre côté pour passer. Souvent, des indications temporaires vous signalent le chemin à emprunter.

Obstacle fixe

Si tout autre obstacle bloque un tronçon de votre voie, vous êtes autorisé à le contourner. Attention cependant, il ne doit pas s’agir d’une gêne mobile due à un véhicule lent par exemple. Derrière un tracteur, un bus ou encore un camion poubelle temporairement arrêté, vous devez attendre qu’il reprenne sa route.

Comment le franchissement d’une ligne continue est-il toléré ?

Souvent, les agents de police ou de gendarmerie font preuve d’un certain laxisme quant au respect des lignes de démarcation. Ne vous laissez pas surprendre cependant, vous pourriez aussi bien vous faire verbaliser, car cette tolérance de coutume n’est nullement inscrite dans le Code de la route.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.