Comment est sanctionné le franchissement de la bande centrale séparative

L’autoroute est une voie de circulation à risque où le respect de la bande centrale est garant de la sécurité de chacun. Alors, pour éviter toute contravention, veillez à bien respecter la limite du terre-plein central, car son franchissement est durement sanctionné.

Comment s’arrêter sur l’autoroute en toute légalité ?

Les autoroutes sont les voies où la vitesse maximale autorisée est de 130 km/h. Pour cette raison et afin de minimiser les risques d’accident, un terre-plein central sépare distinctement la chaussée en deux, suivant le sens de circulation.

Les glissières de sécurité qui entourent le terre-plein protègent l’autre voie en cas d’accident de la route. Si le conducteur perd le contrôle de son véhicule, elles sont capables de le retenir, même en cas de choc.

En aucun cas il n’est permis de stationner sur l’autoroute, ni même sur cette bande centrale. En cas d’incident imposant un stationnement provisoire, comme une panne mécanique par exemple, la bande d’arrêt d’urgence est la seule voie où il est permis de s’arrêter.

Stationnement sur le terre-plein central de l’autoroute : voici la contravention encourue

La bande centrale séparative des autoroutes est située du côté des voies de gauche, c’est-à-dire des voies de dépassement. Cette position la rend d’autant plus dangereuse, car c’est à cet endroit que les véhicules passent le plus rapidement.

Il est donc interdit de circuler ou de stationner au niveau du terre-plein central. Le conducteur contrevenant à cette règle s’expose à une contravention de 4e classe, correspondant à une amende forfaitaire de 135 €. Il est également passible d’un retrait de 2 points du permis de conduire ainsi que d’une suspension de son permis de 3 ans au maximum.

Respectez les voies ou vous serez sanctionné !

Que l’autoroute compte deux ou trois voies, vous êtes toujours censé circuler à droite, sous peine de vous faire verbaliser. Vous ne pouvez ni emprunter la bande d’arrêt d’urgence ni rester sur la voie de gauche si vous n’êtes pas en train d’effectuer un dépassement. Ces deux infractions routières sont respectivement punies par une contravention de 4e et de 2e classe.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.