Comment se déroule le processus après invalidation pour conduire à nouveau

Suite à une invalidation de votre permis de conduire ou à une suspension, il peut vous être demandé de passer des tests psychotechniques. Cette étape fait partie du processus vous permettant de récupérer votre permis quand s’achève votre période de sanction. Voici comme elle se déroule.

Tests psychotechniques : 3 situations dans lesquelles ils sont obligatoires

Votre permis a été invalidé
L’invalidation est causée par un solde de points nul sur votre permis de conduire. Dès votre permis restitué, vous pouvez entamer les démarches vous permettant de le récupérer, dont les tests psychotechniques.

Votre permis a été annulé
Si un juge a prononcé l’annulation judiciaire de votre permis de conduire, vous devrez attendre la fin de votre période de sanction avant d’entreprendre une démarche pour obtenir un nouveau permis. Passé ce délai, vous pourrez effectuer la visite médicale et les tests psychotechniques.

Votre permis a été suspendu plus de 6 mois
Les examens psychotechniques sont nécessaires après toute sanction (annulation, invalidation ou suspension de permis) ayant impliqué une interdiction de conduire de 6 mois ou plus. Dans le cas d’une suspension de moins de 6 mois, c’est à la commission ou au médecin responsable de la visite médicale de décider si vous devez passer ces tests complémentaires.

Comment se déroulent les tests psychotechniques dont dépend votre permis ?

La première étape vers la récupération de votre permis de conduire consiste à passer une visite médicale auprès d’un médecin agréé ou d’une commission médicale (selon la nature de l’infraction commise). Vous devez être déclaré apte, c’est-à-dire capable de conduire sans contre-indication due à une affection médicale, afin de pouvoir prétendre aux examens complémentaires.

Selon votre situation, le médecin vous prescrit une série de tests psychotechniques réalisés par un professionnel agréé ou un psychologue inscrit au registre ADELI. La réglementation impose une durée minimale de 40 min et un entretien individuel. En cas d’avis favorable, vous obtenez un avis médical valable 6 mois, nécessaire à la restitution de votre permis de conduire.

Comment contester les résultats et être autorisé à conduire ?

Si les résultats des tests psychotechniques sont négatifs, vous pouvez toujours contester la décision en saisissant la commission médicale d’appel. Si vous recevez un nouveau refus, vous pourrez tenter à nouveau votre chance après un délai minimum de 6 mois.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.