Jeune conducteur : comment connaître son solde et suivre sa majoration ?

Le jeune conducteur tout juste titulaire d’un nouveau permis de conduire passe dans un premier temps par une période probatoire, d’une durée de trois ou de deux ans (s’il a effectué la conduite accompagnée). Il est donc détenteur d’un permis probatoire dont le capital s’élève initialement à six points. Ce solde connaît une majoration régulière tout au long de la période probatoire à condition que l’automobiliste ne commette aucune infraction au code de la route.

2 points à connaître sur le capital de votre permis probatoire !

La première caractéristique du capital de points de votre permis probatoire est qu’il est initialement réduit de moitié : il s’élève donc à six points au lieu de douze au cours de la première année de période probatoire.

La seconde particularité de ce solde de points provisoire est qu’il connaît une majoration de points chaque année. Il existe par ailleurs deux cas de figure :
  • Le jeune conducteur n’a pas effectué l’Apprentissage Anticipé de la Conduite : la période probatoire dure trois ans et le capital est majoré de deux points chaque année pour atteindre le capital maximal de douze points à la fin de la troisième année, lorsque se termine la période probatoire.
  • Le jeune conducteur a effectué l’AAC : son permis probatoire s’étend sur une durée de deux ans et est donc majoré de trois points chaque année.

Ce système de majoration n’est valable qu’à la condition que le conducteur n’ait pas commis d’infractions routières pendant toute la durée de sa période probatoire. Dans le cas contraire, il peut avoir subi un retrait de points, ce qui est susceptible de ralentir l’obtention du capital points maximal.

Comment consulter son capital de points en cas de doute ?

Si vous avez des doutes sur le nombre de points formant votre capital actuel, vous avez la possibilité de le consulter en ligneen vous connectant sur le site du Ministère de l’Intérieur au service Télépoints. Il vous suffit pour cela de vous munir de :
  • Votre numéro de dossier
  • Votre code confidentiel

Ces deux éléments se trouvent tous deux indiqués sur votre Relevé d’information intégral, qui peut être demandé en préfecture de police et au sein de certaines sous-préfectures. À noter que vous avez la possibilité de vous rendre sur place muni d’une pièce d’identité ou de faire la demande par courrier. Dans ce dernier cas de figure, il est indispensable de joindre également la photocopie d’une pièce d’identité valide de même que celle de votre permis B, et de fournir une enveloppe affranchie au format courrier recommandé avec accusé de réception.

Comment connaître son solde en tant que jeune conducteur européen ?

Les différents pays membres de l’Union Européenne ont adopté depuis le 19 janvier 2013 un format de permis de conduire commun. Tous les jeunes conducteurs ayant obtenu leur permis à points après janvier 2013 se sont donc vus attribuer un permis européen ; quant aux autres automobilistes, leur permis français reste valable jusqu’en 2033. Quoi qu’il en soit, le même capital de points s’applique aux permis européens et aux permis français, suivant les mêmes principes de solde réduit et de majoration en période probatoire.




Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.