Evitez le cumul d’infractions pour échapper au stage de récupération

Lors d’infractions au Code de la route, il n’est pas rare de recevoir un avis de contravention suivi d’un retrait de points. Le cumul de fautes peut coûter 5 points sur votre permis et le stage de récupération devient une solution non négligeable.

Pas de retrait de 5 points possible pour un seul motif de verbalisation

Une seule infraction ne peut pas entraîner un retrait de 5 points sur votre permis à points. Si un procès-verbal vous indique un tel retrait, cela veut donc dire que plusieurs infractions routières ont été commises lors d’un même contrôle. Cela peut correspondre à l’absence de port de ceinture de sécurité cumulée à l’usage du téléphone au volant. Vous serez informé de la perte de ces points par courrier et pourrez effectuer un stage de récupération de points dans un centre agréé pour créditer votre solde de 4 points.

Vous pouvez tout à fait contester cette décision en envoyant le formulaire joint à votre avis de contravention. Vous bénéficiez pour cela d’un délai de 45 jours s’il s’agit d’un avis de contravention ou 3 mois suite à la réception d’une amende forfaitaire majorée. Cette démarche peut s’effectuer par internet ou par courrier.

N’hésitez pas à suivre votre dossier et la date de retrait des points sur Internet

Vous pouvez suivre votre dossier et retrouver les motifs de verbalisation ainsi que les informations concernant votre retrait de points, le montant et le délai de règlement sur le site de l’ANTAI.

Vous devez suivre un stage de récupération de points en cas de permis probatoire

Pour une perte de 3 points ou plus sur votre permis probatoire, vous avez l’obligation de suivre un stage de sensibilisation dans un délai de 4 mois après réception du courrier vous informant de la perte de points.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.