Comment les nouvelles lois vont tenter d’améliorer la sécurité sur les routes

Il y a déjà trois ans que le chiffre de la mortalité sur les routes est en augmentation. Le gouvernement réagit en proposant de nouvelles lois dans le but d’améliorer la sécurité. Les nouveautés concernent évidemment les radars et la vitesse, mais elles ne s’arrêtent pas là.

Les plus efficaces des radars sont en mouvement

Les radars mobiles sont moins onéreux, à l’achat comme à l’entretien, que les radars fixes. Cependant, ils mobilisent des agents de police plusieurs heures par jour, du personnel qui pourrait être employé ailleurs, à d’autres tâches. Le ministère de l’Intérieur a donc décidé de confier la circulation de ces radars à des sociétés privées. Les radars seront embarqués, mais les personnes qui les déplaceront n’auront pas plus d’interventions à effectuer que des transporteurs ou des chauffeurs de taxi : ils ne choisiront pas les trajets, ne constateront pas les infractions et seront rémunérés uniquement en fonction du temps passé sur les routes.

Comment les conducteurs de véhicules de service seront sanctionnés pour leurs excès de vitesse

Les flottes de véhicule utilisées par les grandes sociétés n’empêcheront plus leurs conducteurs d’échapper aux amendes et aux sanctions prévues par la loi. Depuis le 1er janvier 2017, dès qu’une infraction au Code de la route est constatée pour un véhicule immatriculé en son nom, toute entreprise est obligée de signifier par courrier recommandé le nom et l’adresse de la personne au volant.

Les excès de vitesse sont concernés, mais aussi les manquements aux usages, comme le non-port de la ceinture de sécurité, l’usage d’un téléphone au volant, le non-respect de la signalisation, d’une ligne blanche, des bandes d’arrêt d’urgence, des distances de sécurité… Il n’y a plus d’anonymat pour les contrevenants.

Toujours plus de véhicules flashés sur les routes !

Le nombre de flashs enregistrés par les radars automatiques a considérablement augmenté ces dernières années. En 2016, ce sont près de 25 millions d’excès de vitesse qui ont été signalés par ces appareils contre 20 millions en 2015. Avec les nouveaux radars mobiles, ce chiffre pourrait encore grimper dans les années à venir… sauf si les conducteurs se décident à respecter en masse les limitations de vitesse.



stage france