Victimes de la route, nos conseils pour recevoir de l’aide

Après un accident de la route traumatique, il est parfois difficile de savoir quelles démarches engager. Sans accompagnement, le processus lié à une éventuelle plainte peut se révéler compliqué pour les victimes. Sachez que vous pouvez bénéficier de certaines aides, notamment de la part d’associations.

Comment savoir de quel accompagnement vous pouvez bénéficier ?

Il existe plusieurs associations d’aide aux victimes d’accident de la circulation routière. Le procureur de la République peut s’adresser directement à l’une d’entre elles pour vous aider. Les officiers de police auxquels vous aurez affaire sont également chargés de vous donner les informations nécessaires pour contacter une association d’aide.

Celle-ci peut vous apporter un appui précieux au cours du processus d’indemnisation des victimes, ou d’une procédure contentieuse. Vous serez ainsi accompagné dans vos démarches judiciaires et connaîtrez mieux le droit des victimes.

3 cas particuliers d’accident qui ouvrent droit à un accompagnement spécifique

Les aides auxquelles vous pouvez prétendre après avoir été victime d’un grave accident de la route diffèrent selon votre cas.
  • S’il s’agit d’un accident de travail, vous êtes éligible à certains droits sociaux, comme une prise en charge des frais médicaux à 100 %, ou encore des mesures spéciales pour le maintien de votre emploi selon votre préjudice corporel.
  • Si vous êtes hospitalisé, vous avez facilement sollicité ces associations de bénévoles prêtes à vous soutenir. Un assistant social ou un cadre de santé est à votre disposition pour vous aider à résoudre les difficultés liées à votre hospitalisation.
  • Si vous êtes en situation de handicap suite à votre accident de la route, votre prise en charge passe par la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Vous pouvez obtenir par exemple une « expertise domotique » si des travaux sont nécessaires à votre domicile, pour améliorer son accessibilité.

Comment la victime peut-elle recevoir une aide juridictionnelle ?

Vous avez décidé de porter plainte et entrez dans un processus judiciaire ? Profitez de l’assistance d’un avocat. Pour acquitter ses frais, vous pouvez faire valoir, sous certaines conditions, votre droit à une aide juridictionnelle totale ou partielle.



stage france