Découvrez les conséquences d’un grand dépassement de la vitesse autorisée

Vous venez d’être flashé par un radar avec un dépassement de la vitesse autorisée supérieur à 40 km/h et vous vous interrogez sur les risques que vous encourez vis-à-vis du code la route ? Découvrez les conséquences que pourrait avoir pour vous un tel excès de vitesse.

Les 2 principales sanctions légales en cas d’excès de vitesse supérieur à 40 km/h

Sachez d’abord que le dépassement de la vitesse maximale compris entre 40 et 49 km/h est sanctionné par une contravention de 4e catégorie. Cette infraction routière considérée comme un grand excès de vitesse est passible :

  • d’une amende forfaitaire de 135 euros ;
  • d’un retrait de 4 points du permis de conduire.

Si elle est réglée dans les 15 jours suivant la réception de l’avis de contravention, l’amende forfaitaire peut être minorée à 90 euros. À l’inverse, elle sera majorée à 375 euros si vous laissez passer, avant de payer, un délai supérieur à 45 jours.

Les 2 peines complémentaires applicables en cas de grand un excès de vitesse

En plus des 2 peines principales composées de l’amende et du retrait de points, vous êtes également susceptible d’être condamné par le juge à 2 peines complémentaires :

  • une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à une durée de 3 ans ;
  • une obligation de participer à un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

En cas d’injonction, le stage est à votre charge et ne vous permet pas de récupérer des points sur votre permis. Il a pour vocation principale de faire prendre conscience aux participants des conséquences que peut avoir une vitesse excessive au volant.

Imaginez les conséquences en cas de confiscation du permis sur la route

Si vous êtes arrêté par la Police ou la Gendarmerie après avoir commis un grand excès de vitesse, les forces de l’ordre peuvent procéder à la rétention immédiate de votre permis, même si vous êtes le seul titulaire du permis à bord du véhicule. Vous êtes alors interdit de conduire pendant 72 h, sous peine de sanctions pénales. Si la suspension de permis est appliquée, elle intervient immédiatement après le délai de rétention administrative.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.