Infraction routière : les risques du plus grand des dépassements de vitesse

Le dépassement de vitesse de plus de 50 km/h au-dessus de la maximale autorisée correspond à la plus forte infraction au Code de la route de sa catégorie. En plus d’avoir mis en danger votre sécurité et celle des autres usagers de la route, vous serez sévèrement puni. Découvrez les risques liés aux grands excès de vitesse.

Grand excès de vitesse : les conséquences d’une contravention de 5e catégorie

Les grands dépassements de vitesse sont lourdement sanctionnés, car ils sont particulièrement dangereux. Lorsque l’allure d’un véhicule est multipliée par 2, les distances de freinage sont multipliées par 4, augmentant très fortement le risque d’accident et sa gravité.

Se faire flasher à plus de 50 km/h correspond à une contravention de 5e catégorie, et donc à une amende de 1500 € ainsi qu’au retrait de 6 points du permis de conduire. Certaines peines complémentaires peuvent s’ajouter à la sanction, telles que la suspension du permis de conduire pendant 3 ans, la confiscation du véhicule ou l’obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

2 cas où l’excès de vitesse supérieur à 50 km/h engendre des sanctions aggravées

Si le grand excès de vitesse est à l’origine d’un accident de la route, le conducteur fautif est plus durement sanctionné.

En cas d’accident ayant causé des blessures involontaires, l’amende s’élève entre 45 000 et 75 000 € et la suspension de permis peut se prolonger jusqu’à 10 ans. Enfin, une peine de prison de 7 ans maximum peut être prononcée.

Si l’accident a entraîné la mort d’un autre usager de la route, il s’agit d’un homicide involontaire. L’amende encourue est alors de 100 000 € et est associée à une suspension de permis de 10 ans maximum. Enfin, le conducteur fautif est passible de 7 ans de prison maximum.

Attention à la récidive d’excès de vitesse de plus de 50 km/h !

Si vous êtes verbalisé à nouveau pour la même raison, le grand excès de vitesse de plus de 50 km/h est alors considéré comme un délit. Attention, les risques judiciaires deviennent beaucoup plus lourds.






Commentaires

  

Derniers commentaires

Aucun commentaire pour le moment.