2 jours de sensibilisation à la sécurité routière pour sauver votre permis de conduire

Vous n’avez pas besoin d’attendre la lettre 48M, ce courrier vous informant que vous ne disposez plus que 6 points ou moins, pour vous inscrire à un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Vous avez récemment commis une infraction ? Ne mettez pas en péril votre permis de conduire et inscrivez-vous dès maintenant afin de récupérer 4 précieux points.

Vous avez reçu la lettre 48N ? Passez un stage au plus vite !

La lettre 48N est envoyée aux conducteurs en période probatoire qui ont commis une infraction de 3 points ou plus. Vous avez alors quatre mois pour effectuer votre stage de récupération de points. Attention, dans votre cas, la participation n’est pas volontaire, mais bien obligatoire. Sinon, vous encourrez une amende de 135 € ainsi qu’une suspension de permis de trois ans maximum.

S’il s’agit de votre première année de conducteur, veillez à ne pas perdre de nouveaux points. Si vous perdez 6 points au cours de la même année, vous risquez une annulation de permis, et vous ne pourrez pas vous représenter à l’examen avant six mois.

Découvrez les 3 conditions de participation à un stage de récupération de points volontaire

Condition #1
Pour participer à un stage de récupération de points, vous devez avoir effectivement connu une perte de points à la date du début de stage. Les points sont perdus dès le paiement de l’amende forfaitaire, ou 30 jours après l’infraction si vous n’avez pas payé avant.

Condition #2
Attention, il doit rester au moins 1 point sur votre permis de conduire à la date du début de stage. Votre permis ne doit pas être invalidé pour solde de points nul.

Condition #3
Si vous avez déjà suivi un stage de sensibilisation à la sécurité routière dans le passé, vous devez attendre un an et un jour avant de pouvoir y participer à nouveau et récupérer 4 points. Avant 2011, il vous fallait attendre deux ans.

Comment se déroule un stage volontaire ?

Si l’on vous a retiré plusieurs points sur votre permis de conduire, que ce soit en une fois ou après plusieurs infractions, vous pouvez choisir de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Il s’agit d’une participation volontaire qui vous permet de récupérer 4 points, dans la limite des 12 points du capital maximal. Si ce stage n’a rien d’obligatoire, il est vivement conseillé d’y assister dès la perte d’un tiers de votre capital de points (4 points), afin de ne pas mettre en jeu votre permis de conduire.

Le stage se déroule en deux journées de 7 h : veillez à respecter les horaires qui vous seront communiqués, ou vous risquez de ne pas pouvoir entrer. L’objectif de l’enseignant spécialisé dans la conduite et du psychologue qui encadrent le stage est de vous sensibiliser à la sécurité routière et à la responsabilité portée par chacun. Au cours de ces deux journées, vous êtes amené à participer activement et à réfléchir sur diverses thématiques telles que l’alcool au volant, ou les excès de vitesse.

Vous pouvez récupérer vos 4 points si vous remplissez 4 exigences :

  • Vous devez vous acquitter du montant correspondant au stage de sensibilisation. Il est généralement autour de 200 à 250 €. Si vous avez besoin d’une aide financière, sachez que certains organismes vous proposent de régler la somme en plusieurs paiements.
  • Il ne doit pas s’agir d’un stage en alternative à la poursuite judiciaire. Certaines infractions au Code de la route mènent au tribunal. Dans certains cas, il peut vous être proposé de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière afin d’éviter une peine, ou comme peine complémentaire. Dans ces cas-là, vous n’avez droit à aucun point, mais pourrez, par la suite, effectuer un second stage de récupération de points.
  • La date officielle et effective de la récupération de points correspond au lendemain du deuxième jour de stage.
  • Vous ne pouvez pas récupérer davantage de points que le plafond officiel : 12 points maximum pour un permis français, ou 6 à 10 points pour un permis de conduire probatoire.

Conservez précieusement votre attestation de participation aux journées de sensibilisation

À la fin des deux jours de stage, vous recevez une attestation de participation. La préfecture dont vous dépendez peut avoir besoin de plusieurs semaines pour enregistrer vos nouveaux points sur votre permis de conduire, alors veillez à bien garder votre attestation sur vous.



stage france