Le permis ou la vie ! Quand accélération rime avec collision, optez pour les limitations !

La vitesse constitue à la fois une cause et un facteur aggravant d’accident de la route. Les excès sont malheureusement fréquents et le non-respect des limitations de vitesse est à l’origine de près d’un accident mortel sur cinq. Une accélération n’est pas un acte anodin : retrait de points, confiscation du véhicule, suspension de permis, homicide involontaire… Les conséquences peuvent être désastreuses.

Un excès de vitesse augmente de 4 % vos chances de provoquer un accident

Les excès de vitesse ont des effets divers sur la conduite : le champ visuel se rétrécit, le cerveau doit enregistrer davantage d’informations en un temps plus réduit, le stress et la fatigue de l’automobiliste augmentent. Moins vigilant, ce dernier aggrave les risques d’accident mortel de 4 % chaque fois que sa vitesse moyenne connaît une hausse de 1 %.

Les limitations de vitesse ont été déterminées en fonction du temps de réaction du conducteur et de son environnement de conduite. En accélération, la distance de freinage passe de 28 m à 50 km/h à plus de 90 m à la vitesse maximale de 130 km/h.
En cas de collision, plus la vitesse est importante, plus le choc est violent. Un choc frontal à plus de 80 km/h provoque presque systématiquement la mort du conducteur et de ses passagers, malgré le port de la ceinture. Quant aux piétons, leurs chances de survie ne sont que de 15 % dans le cas d’un choc à plus de 60 km/h.

Comment échapper aux redoutables pièges de la vitesse ?

En plus de respecter le Code de la route, le conducteur se doit d’adapter sa vitesse aux conditions climatiques, aux lieux traversés, à la fréquentation, à l’état de son véhicule et à la visibilité dont il dispose. Il est donc insuffisant de ralentir uniquement au niveau des radars automatiques et autres radars mobiles. Enfin, veillez à :
  • Vérifier l’état de vos pneus avant de prendre le volant
  • Être encore plus vigilant la nuit, en raison de la visibilité réduite
  • Respecter scrupuleusement les distances de sécurité

Prêt(e) à risquer 3750 € d’amende et une suspension de permis ?

La contravention encourue pour un excès de vitesse peut aller de 68 euros avec perte d’un point (dépassement de moins de 20 km/h) à 3750 € avec un retrait de six points (excès de plus de 50 km/h et récidive). Dans certains cas graves, on assiste à une suspension du permis de conduire et l’automobiliste est parfois contraint à faire un stage de sensibilisation ou de récupération de points.



stage france