Le nouveau texte législatif pour obtenir votre permis voiture plus vite et moins cher

Place au nouveau permis B ! La loi Macron d’août 2015 dédiée à la croissance et à l’activité économiques entraîne plusieurs changements importants dans l’enseignement de la conduite et l’organisation des examens. Permettre de passer le permis voiture rapidement, aider à trouver sereinement une auto-école et soutenir la conduite accompagnée sont les principaux objectifs de ce texte législatif à l’entrée en vigueur progressive.

Les 2 changements à connaître dans les examens du permis B

La mesure phare de la loi correspond à la réduction drastique du délai d’attente des différentes épreuves associées au permis à points catégorie B. L’examen du code se voit ainsi externalisé auprès de prestataires ou mobilise des retraités des forces de l’ordre afin que les inspecteurs se concentrent sur l’évaluation de la conduite. Cette partie « pratique » du permis auto est en parallèle ramenée à 32 minutes (sans modification des exigences de l’examinateur) pour libérer des places supplémentaires.

Loi Macron, la clé pour mieux choisir votre auto-école

Le texte souhaite aussi rendre le choix d’un centre de formation à la conduite plus simple. Une auto-école ne sera plus seulement agréée administrativement : elle devra respecter un label-qualité défini par les professionnels du secteur et afficher clairement son taux de réussite. Cette démarche de transparence concerne également la répartition équilibrée des places à l’examen du permis entre chaque école de conduite d’un département.

A 15 ans au volant ? Pourquoi c’est possible avec la loi Macron...

La loi Macron ambitionne en parallèle de développer l’apprentissage anticipé de la conduite, qui permet souvent d’obtenir le permis du premier coup. L’âge pour débuter cette formation est fixé à 15 ans, tandis que l’attestation de sécurité routière nécessaire (ASSR 3) se voit passée en classe de seconde. Les jeunes conducteurs AAC ont aussi la possibilité de postuler à l’examen du permis de conduire dès 17 ans et demi afin de pouvoir prendre le volant au premier jour de leur majorité.

Candidat libre au permis voiture, avec ce texte législatif, n’attendez plus !

Enfin, la nouvelle réglementation rend illégale l’attente supplémentaire infligée à un candidat libre par rapport à un élève d’auto-école pour accéder à l’épreuve pratique. Depuis le 1er janvier 2017, toute présentation à l’examen de conduite doit s’effectuer au maximum 2 mois après la demande.



Stage de Récupération de Points
drapeau-francais+4 points | en 2 jours | 1 fois /an
> Stage agréé : +4 points en 2 jours.