Comment les forces de l’ordre opèrent des contrôles de vitesse en voiture ?

Connaissez-vous les radars mobiles de nouvelle génération capables de flasher des automobilistes en excès de vitesse sans qu’ils s’en aperçoivent ? Embarqués à bord d’une voiture banalisée, ces nouveaux radars de vitesse permettent la réalisation de contrôles inopinés en tous points du réseau routier et autoroutier.

Le top des radars automatiques en circulation sur les routes de France

Depuis 2013, des radars mobiles nouvelle génération ont été déployés sur les routes de France pour verbaliser les grands excès de vitesse. Ces radars mobiles sont embarqués à bord de voitures de police banalisées conduites par des agents des forces de l’ordre en uniforme.

Plus perfectionnés que les radars embarqués de première génération, ils peuvent être utilisés en déplacement tout comme en poste fixe. De plus, le contrôle de la vitesse y est possible dans les 2 sens de circulation.

Plus redoutables encore, les contrôles radar réalisés avec ce type d’équipement ne font l’objet d’aucun signalement. Et comme le flash utilisé est à infrarouges, les contrevenants peuvent très bien être flashés sans s’en apercevoir !

Radars embarqués nouvelle génération : les 2 méthodes de calcul de la marge technique

Comme dans tous les contrôles automatiques de vitesse, une marge technique est prise en compte avec ces nouveaux radars. Cependant, cette tolérance en faveur du conducteur est calculée selon des modalités spécifiques.

Avec ces radars mobiles créés pour sanctionner les grands excès, la vitesse réellement enregistrée au moment du contrôle est minorée ainsi de :

  • 10 km/h en cas de limitation de vitesse inférieure à 100 km/h ;
  • 10 % lorsque la vitesse maximale autorisée est supérieure à 100 km/h.

C’est le double de la marge technique appliquée avec les autres radars automatiques (5 km/h en dessous de 100 km/h et 5 % au-delà de 100 km/h).

Les modèles de voiture les plus utilisés pour ces contrôles roulants

Les radars embarqués de nouvelle génération sont pour la plupart intégrés sur des berlines Peugeot 508, Renault Mégane, Peugeot 308, Citroën Berlingo, Peugeot 208 et Dacia Sandero Stepway. Mais les véhicules équipés sont amenés à se diversifier pour continuer à passer inaperçus aux yeux des automobilistes contrevenants.

 





stage france