Contrôles routiers : méfiez-vous des détecteurs mobiles !

Apparus en 2004 sur le réseau routier français, les radars embarqués sont également appelés radars mobiles. Ce sont des détecteurs de vitesse utilisés parallèlement aux radars fixes pour faire des contrôles routiers inopinés. Les forces de l’ordre les utilisent lors d’opérations ponctuelles pour traquer les excès de vitesse en zones dangereuses ou à forte circulation.

Découvrez les grandes différences entre radars fixes et radars embarqués

Contrairement aux radars fixes qui contrôlent la vitesse de manière permanente, les détecteurs de vitesse embarqués sont positionnés temporairement en bord de route. Leur installation est décidée par les forces de l’ordre (Police et Gendarmerie), conjointement avec les préfets de département.

Plus légers et compacts que les radars fixes, ces radars sont embarqués à bord d’une voiture banalisée pour plus de discrétion. Ils permettent donc d’opérer des contrôles de vitesse ponctuels en divers points du réseau routier.

Dernière différence avec les installations fixes : l’emplacement des radars embarqués ne fait l’objet d’aucun signalement. En l’absence de panneau signalant ces contrôles de vitesse fortuits, seul le respect systématique des limitations permettra aux automobilistes d’éviter la contravention et le retrait de points.

Comment sont installés les radars de vitesse mobiles ?

Selon les modèles, ces radars de vitesse mobiles peuvent être installés de 2 manières :

  • sur un trépied en bord de chaussée ;
  • dans le coffre d’un véhicule stationné en bord de route.

Dans tous les cas, ces radars automatiques sont utilisés en poste fixe et ne permettent le contrôle de la vitesse que dans un sens de circulation. Ils sont équipés d’un cinémomètre à effet Doppler et d’un système de prise de vue numérique avec flash chargé d’établir la photo du conducteur au moment de l’excès de vitesse.

Les top fonctionnalités des radars autonomes de chantier

De nouveaux radars fleurissent depuis 2015 sur les bords de route et d’autoroute : les radars chantier, également appelés radars autonomes. Installées temporairement en zone dangereuse ou de travaux, ces cabines radars hyper sophistiquées peuvent être déplacées sur remorque et redéployées facilement en fonction des besoins.

 





stage france