Visibilité des personnes sur la route, la réglementation à suivre

Sur la route en France, le conducteur doit posséder certains équipements de protection individuelle nécessaires à sa sécurité et à celle de ses passagers. La réglementation précise ainsi qu’un gilet jaune et un triangle de signalisation doivent être disponibles à bord de chaque véhicule. Ces dispositifs de sécurité permettent aux occupants d’une voiture une haute visibilité lors de l’immobilisation en urgence du véhicule.

Le gilet jaune, l’équipement indispensable du conducteur

Depuis juillet 2008, le gouvernement oblige tout conducteur de voiture à posséder un gilet de sécurité fluorescent dans son véhicule. Le vêtement de protection doit être homologué avec le marquage CE.

Comment utiliser à bon escient votre gilet jaune ? Il est à revêtir avant de sortir de votre voiture. Pour cela, il est préférable de le placer dans un endroit à portée de main tel que la boîte à gants. Que ce soit de jour comme de nuit, par n’importe quel temps, le port de cet accessoire de prévention permet d’être vu de loin et signaler à distance que vous avez un ennui mécanique, un accident, vous ayant obligé à un arrêt d’urgence. Notez que sur autoroute, une fois la veste jaune enfilée, vous sortez par la droite et vous vous positionnez derrière les glissières de sécurité en attendant les secours ou le dépanneur.

Les véhicules légers, les utilitaires et les poids lourds sont concernés par cette préconisation de la prévention routière. Si lors d’un contrôle routier vous ne pouvez présenter votre gilet fluo, une contravention forfaitaire de classe 4, de 135 euros, vous sera dressée.

A bord d’un véhicule, munissez-vous de votre triangle d’alerte

Pour circuler conformément au Code de la route, vous devez également être équipé d’un triangle de pré-signalisation de danger. Celui-ci est nécessairement homologué avec un marquage E 27 R afin de répondre aux normes européennes.

Cet équipement de protection individuelle est à placer à une distance de 30 mètres au moins du véhicule immobilisé ou de l’obstacle à signaler. Cependant, si votre voiture est en panne sur une bande d’arrêt d’urgence d’autoroute, le triangle n’est pas à installer systématiquement : sa mise en place peut être dangereuse, il est préférable de vous mettre à l’abri derrière les glissières et d’appeler les secours.

Pour compléter ce dispositif de pré-signalisation du danger, et conformément à l’article R416-19 correspondant, vous allumerez vos feux de détresse dès l’arrêt de votre voiture.
Triangle et clignotants sont les signes universels sur la route pour être visible et prévenir les autres usagers d’un problème important en les appelant à la vigilance.

Découvrez la réglementation concernant les motards !

Dans les dernières mesures énoncées sous le gouvernement Hollande, la lutte contre le téléphone au volant et l’alcoolémie ont été les fers de lance de la prévention. Au sujet des motos et scooters, le décret sur le gilet jaune est passé assez inaperçu ; pourtant, la possession, dans le topcase du 2 roues, du vêtement de signalisation de danger est obligatoire depuis juin 2013. Le 1er janvier 2016, le non-respect de cette obligation est devenu passible d’amende dans les mêmes conditions que pour les voitures.



stage france